Imprimer cette page

Réseau modulaire

 

En décembre 1999, Walter ELEN, président du club souhaite arrêter cette fonction. La présidence est reprise par Jean-Luc ROUX.
Les orientations de TMO restent dans l’ensemble les mêmes, néanmoins deux nouveaux projets naissent :

• créer un réseau modulaire pour participer à diverses manifestations et expositions,

• organiser une bourse d’échange du jouet.

La première bourse verra le jour fin octobre 2001 au palais des sports à Château-Thierry et sera reconduite chaque année.

Quant au réseau modulaire, le choix sur le thème était vaste. Nous voulions un réseau simple de montage et de câblage. Nous étions à l’époque des novices dans le domaine du réseau mobile.

Après réflexion, les grandes lignes d’un projet se dessinaient et s’orientaient vers une ancienne ligne à voie unique qui a existé au départ de Château-Thierry jusque dans les années 40. Cette ligne à voie unique, qui serpentait en paysage bocager, rejoignait la ligne 2 (Trilport-Reims) à Armentières, pour se diriger vers Oulchy, Brény et la Ferté Milon. Riche en vestiges, bien que la voie fut déposée par l’occupant pendant la dernière guerre mondiale, ce site retint notre choix. Nous décidâmes sa réalisation en l’adaptant dans une époque postérieure (les années 60-70).

Après plusieurs sorties consacrées à faire du repérage sur le terrain et à réunir divers documents de l’époque (photos, écrits, plans de voie…), le premier module fut réalisé en 2000 : c’est la gare des Chesneaux. Celle-ci se situait dans la ville de Château-Thierry, au nord de l’agglomération, elle existe toujours et une rocade a remplacé les rails. La gare était de conception simple, il n’y passait qu’une voie principale.

Les deux autres gares de la ligne, Bézu-Saint-Germain (actuellement Bézuet) et Coincy, toutes deux plus complexes, car équipées d’une halle marchandises et de quais découverts, ont été réalisées par la suite, de même que la bifurcation d’Armentières, point de raccordement avec la ligne 2.

 

TECHNIQUE

 

PHOTOS

 


page précédente: En ligne
page suivante: Techniquement